Information

Le jardin des délices terrestres


  • Titre: Le jardin des délices terrestres
  • Auteur: Francisco Ayala
  • Nationalité: Espagnol
  • Édition: Histoires Seix Barral (1972)
  • Première édition (1971)

Commentaire:

Le titre du livre et le tableau d'El Bosco reproduit sur la couverture nous conduisent à une hypothèse très évidente: Ayala le prend comme point de référence. Je suis donc extatique devant une bonne reproduction de ce magnifique triptyque - «Jardin des délices terrestres» - si plein de vie. Les savants commentaires disent que les buts du peintre sont de moraliser au moyen d'une critique acide qui rappelle la tradition médiévale avec ses déformations, caricatures et malice; moraliser, dis-je, pour que les humains réfléchissent à leurs péchés. Mais El Bosco, comme les grands, surmonte cette crudité médiévale à travers le dessin, le clair-obscur et la perspective qui, bien qu'irréels, plongent le tableau dans un monde poétique et lyrique ... Et bien que dans son apparence, tout l'espace soit chaotique , sans ordre, il y a des axes organisateurs qui lui donnent une cohérence admirable. Eh bien, tout cela contient aussi les pages qu'Ayala a écrites: des nouvelles de journaux qui sautent comme des étincelles, des bribes de souvenirs, des passions brisées, de la douleur et du bonheur sans espoir d'éternités. Des histoires apparemment sans cohésion, mais pleines de fils invisibles qui semblent faire, avec ces bribes, un grand manteau où tout rentre. «Le livre est déjà composé», dit Ayala sur sa dernière page. «J'ai rassemblé différentes pièces d'hier et qui sait combien d'années; je les ai combinées comme les morceaux d'un miroir brisé, et maintenant je dois les contempler dans leur ensemble. Oui, quand Je les regarde, malgré leur diversité, ils jettent une image unique sur mon visage où je ne peux m'empêcher de me reconnaître: c'est à moi. " Et puis il se reproche: "Pourquoi j'écris? ... Sarcasme, chagrin noir, espoir fou, amour, bonheur, sarcasme encore ... ne suffit-il pas de l'avoir souffert? Était-il sage de le conserver dans une arche?" N'est-ce pas une tentative perverse de vouloir s'opposer à la fugacité de la vie? "

Ses paroles et la manière correcte d'exprimer ses pensées sont irremplaçables. C'est pourquoi je me suis tourné vers lui, pour que le lecteur qui cherche son livre ait une vraie approche.

Je ne raconte généralement jamais les arguments, rarement. Cela dépend du lecteur. J'ai seulement l'intention de préparer le terrain. La semence doit germer d'elle-même, dans la solitude, venant de l'obscurité vers la clarté. Bonne et fructueuse lecture. Oh, et j'espère qu'ils n'oublieront pas le célèbre Néerlandais Hieronymus Bosch. Pendant que je lisais les histoires du célèbre également Francisco Ayala, ni l'un ni l'autre ne me sortais de la tête.

Acheter The Garden Of Delights
Informations biographiques de Francisco Ayalaégalement écrit par notre collègue

LolaPeiro

Autres oeuvres de Francisco Ayala:

- Tragicomédie d'un homme sans esprit (1925)
- Histoire d'un lever de soleil (1926)
- Le boxeur et un ange (1929)
- Les ensorcelés (1944)
- Décès de chiens (1958)
- Le fond du verre (1962) - Histoire de la liberté (1943)
- L'évasion des intellectuels (1963)
- Cinéma, art et divertissement (1969)
- Réflexions sur la structure narrative (1970)
- L'écrivain et le cinéma (1975)
- Moi et le temps. Le jardin des gourmandises (1978)
- L'écrivain dans son siècle (1990)

Il est traducteur pour T. Mann, R.M. Rilke, A. Moravia, entre autres.

Vidéo: Patrick Bruel - Au café des délices Clip officiel (Novembre 2020).