Information

Euro-résidents et droit de vote sur la Constitution européenne


L'Espagne, un pays multiculturel avec des centaines de milliers d'immigrants, doit commencer à comprendre les dimensions politiques de ce fait. Si l'Espagne ne sait pas comprendre les droits et les préoccupations des résidents européens avec lesquels elle partage toute une Constitution, elle ne saura guère comment assimiler le fait d'immigration beaucoup plus complexe.

Ces derniers mois, les Euro-résidents ont eu des désaccords importants (voir les ambassadeurs écrire à Zapatero). Il serait important de rétablir des canaux de dialogue et de compréhension d'une communauté qui représente un poids de plus en plus important dans la citoyenneté et dans l'économie de ce pays (voir Caisses d'épargne et banques contestent le marché des Euro-résidents).

Nous faisons écho à la demande adressée au président du Parlement européen, Josep Borrell, afin que les Euro-résidents inscrits puissent participer au référendum sur la ratification de la Constitution européenne qui se tiendra le 20 février. C'est une initiative de l'Association des étrangers résidant à Alicante "Abus urbains non »(AUN).

Le journal Levante recueille les déclarations de Svoboda, président de cette association, qui a dénoncé que Les règles du référendum en Espagne prévoient que les Européens inscrits ne pourront pas voter, qui en revanche ont le droit de voter aux élections municipales et européennes. Selon l'AUN, cette situation contraste avec ce qui se passe dans d'autres pays membres de l'UE, où «les résidents européens non nationaux ont la permission de voter à leurs référendums». "Il ne serait pas logique que l'Espagne veuille être le premier pays d'Europe à ratifier la Constitution lors d'un référendum et ne pas permettre à une partie des citoyens de voter", a-t-il ajouté.

  • Josep Borrell

Vidéo: Russia Passes Laws Allowing Putin to Rule Until 2036 - TLDR News (Novembre 2020).