JUGEMENTS

Puis-je interdire la vente de mes produits sur AMAZON?

Puis-je interdire la vente de mes produits sur AMAZON?

De plus en plus d'entreprises se tournent vers les grands portails Internet commerciaux pour la vente et, dans une moindre mesure, la distribution de leurs produits.

Récemment, il y a eu une décision importante en Allemagne qui permet aux fabricants "veto" à leurs distributeurs afin qu'ils ne fassent pas de publicité et ne distribuent pas leurs produits sur certains sites Web tels qu'Amazon et d'autres soi-disant «ventes flash».

C'est la phrase duOberlandesgericht à Francfort-sur-le-Main du 22 décembre 2020, qui en extrapolant à notre système juridique équivaudrait à une Cour provinciale.

La controverse qui a surgi a consisté à déterminer si le fabricant de packs Deuter pouvait inclure, dans un contrat avec un distributeur, un clause interdisant la vente de vos produits via Amazonet un autre qui interdirait la publicité des produits sur les sites de comparaison de prix.

Dans un premier temps, leLandgericht à Francfort-sur-le-Main, qui serait l'équivalent du tribunal de première instance espagnol, a déclaré que les deux interdictions, imposées par le fabricant, étaient anticoncurrentielles et ne pouvaient donc pas être appliquées dans un contrat de distribution.

Cependant, dans le second cas, leOberlandesgericht il a admis la validité du premier et confirmé le caractère anticoncurrentiel du second.

En ce sens, la Cour fait valoir qu'un fabricant peut protéger sa marque dans le cadre d'un système de distribution sélective et inclure, à cet effet, la restriction susmentionnée en rapport avec la venteen ligne dans leurs contrats de distribution sans enfreindre l'article 4 c) du règlement (UE) 330/2010.

Il est à noter que Deuter distribue ses produits à travers un système de distribution sélective, c'est-à-dire qu'il limite le nombre de distributeurs et les sélectionne en fonction des politiques propres de Deuter concernant les qualités du distributeur qui peuvent le plus contribuer au succès de son entreprise.

De cette manière, l'interdiction de distribution via Amazon permet au fabricant de sauvegarder son intérêt légitime en ce que, dans l'acte de vente, le consommateur se voit offrir des conseils sur la qualité du produit tout en véhiculant le message que c'est un produit de haute qualité.

Le fabricant a le droit de protéger la qualité de ses produits et la réputation acquise par sa marque déterminer comment et où ses produits peuvent être vendus, à condition que lesdites conditions ne soient pas discriminatoires et soient jugées nécessaires pour protéger ladite réputation.

Rappelez-vous qu'Amazon est un marché où plusieurs vendeurs proposent leurs produits, donc si les distributeurs sélectionnés par Deuter étaient autorisés à proposer leurs produits sur Amazon, les objectifs poursuivis par Deuter dans la mise en place d'un système de distribution sélective seraient frustrés car les ventes dépendraient , dans une large mesure, de la confiance que les consommateurs accordent, non pas aux distributeurs sélectionnés, mais à Amazon. De même, la réputation d'Amazon sera la plus pertinente aux fins des garanties et / ou de tout autre facteur qui influence le processus d'achat, puisque les acheteurs potentiels du produit sont immédiatement liés à Amazon.

Dans ce contexteAucune obligation ne peut être imposée au fabricant pour permettre la distribution de ses produits via Amazon s'il le souhaite, tout en garantissant l'efficacité du système de distribution sélective. Dans ce cas, Deuter avait décidé de ne pas vendre ses produits viaAmazone. Cette décision a été influencée précisément par la conception susmentionnée du consommateur, qui, à son avis, considère avoir effectué l'achat enAmazone bien que ce soit vraiment un tiers qui propose le produit via ladite plateforme.

En définitive, selon le tribunal de grande instance de Francfort, la distribution sélective imposée par le fabricant de sacs à dos Deuter implique la sélection des distributeurs selon des critères objectifs, basés sur des connaissances spécifiques de la part des distributeurs, ainsi que du personnel. et leur équipement.

Ces critères objectifs de nature qualitative doivent également être établis de manière uniforme, vis-à-vis de tous les distributeurs potentiels, et doivent être appliqués de manière non discriminatoire et de tels objectifs seraient contrariés s'ils pouvaient être dépassés en utilisant, pour la distribution des produits, la plateforme Amazon. .

Le tribunal conclut que l'acheteur potentiel des produits Deuter devrait recevoir des conseils spécifiques, en tenant compte de la grande variété de sacs à dos.

En fin de compte, la décision de la Cour allemande, qui peut encore faire l'objet d'un recours devant une instance supérieure, peut traverser les frontières et atteindre le reste des systèmes juridiques, puisque la question est encadrée dans un cadre dont l'objet est attribué à l'UE (applicable au autres États membres).


Vidéo: Combien rapporte un produit sur Amazon FBA? (Octobre 2020).